Facebook
 

Chronologie du projet

Acheté en 2005

Demontage orgue sept 2005 Composition de l'orgue

L’orgue « Walker » (25 jeux, 2 claviers, 1 pédalier), acheté en 2005 en Allemagne, avant démontage et transport des éléments (3,5 tonnes, 1814 tuyaux), par des bénévoles des « Amis de l’Orgue du Pays de Quimperlé »



En accord avec la Municipalité de Quimperlé, l'orgue est acquis par "Les Amis de l'Orgue du Pays de Quimperlé" en septembre 2005, et entreposé, démonté, au Manoir de Kernault dans l'attente de sa réinstallation dans l'église N.D. de l'Assomption, place St Michel à Quimperlé dans les meilleurs délais : 2007-2008.

Travaux de l'église, achevés en 2014

Ouest-France 24/02/2014
Mais l'église étant classée aux Monuments Historiques, il est nécessaire d'avoir l'autorisation de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) Or, l'Architecte des Bâtiments de France juge que des travaux préalables de rénovation de l'église sont indispensables. Après quelques mois, la DRAC fait part de sa décision d'entreprendre ces travaux.

Du fait des poussières générées par les travaux, et de la nécessité de construire une plate-forme pour recevoir l'instrument, la réinstallation de l'orgue ne pourra intervenir qu'à la fin des travaux.

Ceux-ci ne seront terminés qu'en février 2014 !

Restauration de l'orgue



Entre-temps, à la demande du Manoir de Kernault, l'orgue a été transporté en Mai 2011 dans l'atelier du facteur d'orgues breton Hervé Caill, à Plouzévédé (Nord Finistère). On a constaté alors la dégradation de nombreux éléments, à cause du stockage prolongé dans des conditions de forte humidité (buffet à reconstruire). Bien que les fonds ne soient pas encore tous réunis, l'association a décidé de lancer la restauration en 2014.

La fin des travaux est espérée pour l'été 2016.



Don de l'orgue à la ville (convention en cours)

L'association des Amis de l'Orgue fera don de l'instrument à la ville de Quimperlé. Une fois propriétaire, la ville assurera la gestion de l'orgue en collaboration avec l'association et la paroisse, selon une convention.